Transformer les complexités d’un lieu de tournage en parti pris créatif

,
Transformer les complexités d’un lieu de tournage en parti pris créatif - PeupladesTV agence audiovisuelle Nantes

Il arrive régulièrement lors de tournages en extérieur de se trouver dans des situations complexes : vent, météo capricieuse, bruits parasites, luminosité changeante… Bref, tout ce qui rend la captation particulièrement sujette à des paramètres périphériques et qui peut rapidement transformer un tournage ou une interview en véritable cauchemar.

À contrario, tourner en intérieur est très souvent moins angoissant pour un cadreur, car l’aléatoire devient certitude et s’il anticipe les choses correctement, alors, le seul paramètre inconnu devient le sujet filmé. Ce qui ne veut pas dire que c’est tous les jours simple 🙂

 

En effet, il y a un mois tout juste, un de nos clients historiques nous appelle pour un tournage de vœux. Jusque-là rien d’anormal, et en fin d’échange, il nous dit “j’ai imaginé plusieurs lieux, je fais un repérage et lorsque cela me plaît, je vous appelle en direct et vous envoie quelques photos…”.

Le jour J, un SMS arrive et là, nous découvrons son choix de lieux : une salle sombre avec un mobilier très esthétique, mais surtout un gigantesque miroir inamovible de 3 mètres sur 2. Ceux qui, parmi vous, auront déjà tourné dans des pièces avec des miroirs imaginent bien tout de suite nos têtes : reflet, renvoi d’images, positionnement des caméras pour les rendre invisibles… La complexité s’annonçait et nos visages s’allongeaient au fur et à mesure que nous listions les soucis de mise en scène.

Puis, au bout de quelques instants de réflexion nous nous disons : “et si nous créions de cette situation a priori hostile, un réel parti pris créatif…”.

 

Bref, trêve de longs discours, nous vous laissons découvrir la vidéo et vous nous direz ce que vous en pensez. La seule chose que nous pouvons vous dire c’est que le client a beaucoup aimé et d’ailleurs, nous repartons d’ici quelques semaines à ses côtés sur un projet encore plus iconoclaste.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Aller au contenu principal